création

bach coltrane

présentation

En établissant un lien musical et profond entre l’œuvre de Jean-Sébastien Bach (1685-1750) et de John Coltrane (1926-1967), Raphaël Imbert révèle des connivences qui n’ont pas seulement trait au swing intrinsèque partagé par le Jazz et la Musique Baroque, mais qui démontrent aussi des racines communes, tant d’un point de vue historique que lyrique et émotionnelle.

Le désir de réaliser ce projet est né de la rencontre de Raphaël Imbert, saxophoniste et jazzman, avec André Rossi, organiste et professeur d’improvisation baroque au CNR de Marseille. Ensemble ils ont constaté les liens forts qui unissent leurs pratiques artistiques, pourtant si éloignées dans le temps : improvisation pour la pratique, spiritualité pour l’inspiration. Ils ont exploré ces relations, mis en valeur les rapports dynamiques partagés par le jazz et la musique baroque, et constaté naturellement cette résonance inouïe entre Bach et Coltrane. Convaincu par les fruits de cette collaboration, Raphaël Imbert créé et conceptualise donc le projet capable de porter musicalement cette idée. Soutenu par Zig-Zag Territoires, label de musique classique ouvert au jazz, il a donc créé une formation composée d’un quartet, avec André Rossi, Jean-Luc Difraya et Pierre Fénichel ; et qui jouait à l’origine en octet : avec le Quatuor Manfred.

Plus qu’un simple objet musicologique, BACH COLTRANE est un voyage imaginaire à l’onirisme et à la sensibilité intense, où l’improvisation reprend ses lettres de noblesse, partagée et assimilée par l’ensemble des musiciens du projet.

L’orgue donne à ce programme sa dimension profondément historique et authentique. Le saxophone, comme la voix, apporte par ailleurs la poésie indispensable à cette rencontre, entre tradition psalmodique, musiques actuelles, et sens de l’échange improvisé. 

Le disque publié chez Zig Zag Territoires a été enregistré à l’église Saint-André de Bouc Bel Air (13) sur l’orgue Jean Daldosso en juillet 2007 et a obtenu le soutien de l’ADAMI, SPPF, la mairie de Bouc Bel Air (13) et des amis de l’orgue de Bouc Bel Air.

Un projet hors-norme, une rencontre étonnante et un album vendu à plus de 12 000 exemplaires.

distribution

Raphaël Imbert : Saxophones, Clarinette Basse

André Rossi : Orgue et/ou claviers

Jean-Luc Di J-Fraja : Percussions

Pierre Fénichel : Contrebasse

écouter

regarder

télécharger

suivre & s’abonner

les artistes associés

  • Title

  • Title

  • Title

  • Title

  • Title

    La Compagnie Nine Spirit • © Tous droits réservés • 2022

    Logo rusetacom - Signé horizontal